Mardi 02 février 2021

Concours CRPE

Partager l'article sur :

La réforme du CRPE 2022

Annoncée en 2019, la réforme du CRPE était attendue avec impatience par les candidats. Nous connaissons enfin tous les détails : modalités des épreuves, voies d'accès... On vous dévoile ce qui vous attend.

Picture of the author

Annoncée en 2019, la réforme du CRPE était attendue avec impatience par tous les candidats. Depuis la promulgation de l'Arrêté du 25 janvier 2021 fixant les modalités d'organisation du concours externe, des concours externes spéciaux, du second concours interne, du second concours interne spécial et du troisième concours de recrutement de professeurs des écoles, nous connaissons enfin le détail des épreuves ! Cependant, des précisions sur les voies d'accès au concours sont encore attendues.

PrepAcademy vous dévoile ce qui vous attend dès la session 2022.

Pourquoi réformer l'accès au métier d'enseignant dès 2022 ?

La réforme ne concerne pas que l'organisation du CRPE, mais l'intégralité du processus de recrutement et de formation des enseignants de maternelle et de primaire. En effet, le métier s'ouvre à tous les profils, notamment depuis la création du troisième concours en 2013, et il devient urgent d'adapter la formation en fonction des acquis universitaires et professionnels des lauréats. Car dès leur admission, ils sont face aux élèves, en situation d'enseignement. Cette prise de fonction, parfois un peu brutale, n'est pas sans conséquences et le statut de stagiaire ne rend pas l'enjeu moins important.

Il s'agit donc de repenser la formation en amont et en aval du recrutement, et de proposer à chaque enseignant recruté le parcours d'intégration le mieux adapté.

C'est une réforme de grande ampleur, qui a soulevé bon nombre de questions. Annoncée officiellement en 2019, elle entrera effectivement en vigueur dès la session 2022.

Les principaux points de la réforme : tout n'est pas encore acté

Les modifications annoncées concernent différents aspects du recrutement et de la formation des enseignants de maternelle et primaire :

  • Réingénierie du Master MEEF, laissant plus de place à la pratique voire à une véritable alternance.
  • Concours de recrutement accessible aux candidats externes justifiant d'un M2 (ou en cours d'acquisition), au lieu d'un M1 actuellement.
  • CRPE repensé, avec de nouvelles épreuves permettant d'évaluer les compétences pédagogiques des candidats.
  • Création des INSPE - Institut National Supérieur du Professorat et de l'Education (anciennement ESPE, anciennement IUFM).
  • Réingénierie de la formation des professeurs stagiaires en fonction de leur cursus universitaire et professionnel.

Les syndicats enseignants font régulièrement part de leurs inquiétudes, notamment au sujet de la formation des futurs professeurs des écoles. L'Arrêté du 25 janvier 2021 fixant les modalités d'organisation du concours externe, des concours externes spéciaux, du second concours interne, du second concours interne spécial et du troisième concours de recrutement de professeurs des écoles ne précise en rien ce qu'il se passera après la réussite du concours. 

De nombreux points restent donc encore à préciser. PrepAcademy vous tiendra au courant des avancées dès qu'il y en aura !

Qui pourra passer le nouveau CRPE ?

C'est la question que se posent tous les candidats au CRPE. Malheureusement, l'arrêté du 25 janvier 2021 n'y apporte pas de réponse claire.

Si l'on se base sur ce qui était annoncé, les choses ne devraient pas changer excepté pour le concours externe et externe spécial. En effet, pour se présenter au CRPE externe, il faudra justifier d'un Master 2 validé ou en cours de validation (certificat de scolarité en M2 à l'appui). Pour les sportifs de haut niveau et les parents de trois enfants ou plus, rien ne change pour l'instant (actuellement ils sont dispensés de diplôme).

Pour rappel, il existe différentes voies d'accès au CRPE, toutes mentionnées dans l'arrêté, ce qui nous confirme bien qu'elles seront maintenues :

  • externe et externe spécial : titulaires d'un Master (M1 jusqu'à la session 2021 incluse), sportifs de haut niveau, parents de trois enfants.
  • premier concours interne : réservé aux instituteurs titulaires justifiant de trois années d'exercice.
  • second concours interne et second concours interne spécial : pour les agents de la fonction publique justifiant de trois années d'exercice et d'un niveau licence.
  • troisième concours : ouvert aux actifs en reconversion professionnelle justifiant de cinq années d'activité dans le secteur privé.

Tout cela devrait être rendu officiel dans les mois à venir.

Candidats au CRPE externe : la réforme du Master MEEF est en cours

Le Parcours Préparatoire au Professorat des Ecoles (PPPE) est mis en place dès la première année de licence, à compter de la rentrée de septembre 2021 dans 22 Académies (24 parcours proposés). Accessible via Parcoursup, il ne s'agit pas d'une nouvelle licence mais d'un parcours adossé à une licence généraliste : lettres, mathématiques, sciences, arts, AES... L'étudiant bénéficie alors de cours de préparation à son futur métier, dispensés dans un lycée et réalise des stages.

L'objectif est de mieux préparer les étudiants issus d'autres filières de sciences de l'éducation à intégrer le Master MEEF (Métiers de l'Enseignement, de l'Education et de la Formation).

En parallèle, depuis la rentrée 2019 le dispositif de préprofessionnalisation est ouvert dès la deuxième année de licence. A raison de 8 heures par semaine en établissement, l'étudiant peut ainsi construire son expérience professionnelle. Après une phase d'observation, il participe à l'aide aux devoirs, prend en charge des séquences pédagogiques voire effectue des remplacements. Il s'agit d'un contrat de trois ans, (de l'année de L2 à celle de M1 incluse) pendant lequel l'étudiant est rémunéré, entre 700 et 980 € net mensuel. Plus d'infos sur ce dispositif en cliquant ici.

Concernant la réingénierie du Master MEEF en lui-même, elle est bien entendue directement liée à la réforme du CRPE : plus pratique, laissant plus de place à l'oral et surtout décalé en fin de cursus. L'année de M2 donnera aux étudiants l'occasion d'effectuer un Stage d'observation et de pratique accompagnée (SOPA) ou 12 semaines sous contrat alternant, rémunéré 865 € bruts cumulables avec la bourse du CROUS. Les maquettes des deux années de Master ne sont pas encore dévoilées.

Toutes les informations officielles sur ce nouveau cursus sur la page dédiée du Ministère, "quelle formation pour devenir enseignant ? De la licence au Master MEEF"

Il apparaît donc très clairement que les futurs lauréats du CRPE issus de ce cursus bénéficieront d'une réelle formation, à la fois pratique et théorique, au métier d'enseignant. Ce qui ne sera pas le cas des autres professeurs stagiaires, qu'ils soient diplômés d'un autre Master ou en reconversion professionnelle. La future formation des professeurs des écoles stagiaires tiendra donc compte de cette disparité pour proposer, a priori, deux parcours de formation distincts lors de la prise de poste. Après l'année de stage, le niveau de formation des jeunes enseignants devrait être homogène.

Les nouvelles épreuves d'admissibilité du CRPE : concours externe, second concours interne et troisième voie

Dès la session 2022, les candidats au CRPE devront passer trois épreuves écrites d'admissibilité : une épreuve de français, une de mathématiques, et une épreuve optionnelle (mais obligatoire !). Pour les épreuves de français et mathématiques, le programme à maîtriser concerne l'intégralité des cycles 1 à 4, c'est à dire du CP à la 3ème. Pour l'épreuve optionnelle, le programme ne s'étend que jusqu'à la fin du cycle 3. 

Épreuve de français, 3 heures

Elle se divise en trois parties et s'appuie sur un texte littéraire ou théorique de 400 à 600 mots.

  • Première partie : étude de la langue, permettant de vérifier les connaissances syntaxiques, grammaticales et orthographiques du candidat ;
  • Deuxième partie : étude du lexique et compréhension lexicale ;
  • Troisième partie : réflexion suscitée par le texte à partir d'une question posée sur celui-ci et dont la réponse prend la forme d'un développement présentant un raisonnement rédigé et structuré.

Cette épreuve de coefficient 1 est notée sur 20. Toute note inférieure à 5 étant éliminatoire.

Épreuve de mathématiques, 3 heures

Elle est constituée de minimum trois exercices indépendants, permettant de vérifier les connaissances disciplinaires du candidats. L'arrêté ne donne pas plus de précisions sur cette épreuve.

De coefficient 1, elle est notée sur 20. Toute note inférieure à 5 étant éliminatoire.

Épreuve optionnelle d'application, 3 heures

L'objectif de cette nouvelle épreuve est d'apprécier la capacité du candidat à proposer une démarche d'apprentissage progressive et cohérente. Le choix de la spécialité ne se fera pas au moment de l'inscription mais au début de l'épreuve. En effet, trois sujets seront soumis au candidat :

  • sciences et technologie ;
  • histoire, géographie, enseignement moral et civique ;
  • arts (éducation musicale, arts plastiques, histoire des arts.).

Pour chaque sujet :

  • une ou plusieurs questions peuvent permettre d'évaluer les connaissances disciplinaires du candidat.
  • le candidat devra s'atteler à la conception et/ou à l'analyse d'une ou plusieurs séquences d'apprentissages.

Bien entendu, chaque matière exige un traitement différent.

De coefficient 1, elle est notée sur 20. Toute note inférieure à 5 étant éliminatoire.

Les nouvelles épreuves d'admission du CRPE : concours externe, second concours interne et troisième voie

Épreuve de leçon : français et mathématiques, 1 heure

C'est une des grandes nouveautés de ce CRPE 2022. L'épreuve de leçon s'articule autour des deux matières principales, à savoir le français et les mathématiques. Les deux disciplines sont abordées successivement selon le déroulement suivant :

  • Le jury soumet au candidat les deux sujets de leçon. Pour chaque sujet, le candidat dispose d'un dossier de quatre documents maximum, de nature variée : supports pédagogiques, extraits de manuels scolaires, traces écrites d'élèves, extraits des programmes…
  • Le candidat prépare ensuite les deux séances d'enseignement. Ce temps de préparation est de 30 minutes.
  • Il présente au jury les composantes pédagogiques et didactiques de chaque leçon et de son déroulement.
  • Chaque exposé est suivi d'un entretien avec le jury lui permettant de faire préciser ou d'approfondir les points qu'il juge utiles, tant sur les connaissances disciplinaires que didactiques.

De coefficient 4, elle est notée sur 20. Un 0 est éliminatoire.

Épreuve d'entretien : EPS et connaissance du service public, 1 heure 5 minutes

Cette épreuve se compose de deux parties : éducation physique et sportive, puis entretien de motivation.

Éducation  physique et sportive

Rassurons immédiatement les candidats, l'épreuve d'EPS reste théorique et ne comprend pas de démonstration ! Elle permet au jury de vérifier l'étendue des connaissances scientifiques du candidat en matière de développement et de psychologie de l'enfant, mais aussi de sécurité. Le sujet à traiter propose un contexte d'enseignement et un objectif d'acquisition pour la séance. C'est au candidat de choisir le champ d'apprentissage et l'activité physique support avant d'élaborer une proposition de situation d'apprentissage qu'il présente au jury. Il dispose de 15 minutes pour exposer sa proposition (temps de préparation 30 minutes).

Il s'en suit un entretien avec le jury, qui permet de mesurer l'étendue des connaissances du candidat.

Connaissance du service public et motivation 

La première partie de cette sous-épreuve consiste en un entretien de motivation au cours duquel le jury vérifie l'adhésion du candidat aux valeurs du service public, ainsi que ses motivations à intégrer le corps des enseignants du premier degré. De manière assez classique, cet entretien commence par une présentation du candidat (5 minutes) et se poursuit par un échange avec le jury (10 minutes).

Dans un second temps, le candidat est soumis à deux mises en situation professionnelle (une d'enseignement, l'autre de vie scolaire). A travers ces mises en situation, le jury évalue sa capacité à s'approprier les valeurs de la République, dont la laïcité, et les exigences du service public (neutralité, lutte contre les discriminations et stéréotypes, promotion de l'égalité, etc.) et faire connaître et faire partager ces valeurs et exigences. La durée totale de ces mises en situation est de 20 minutes.

Pour les besoins de cette sous-épreuve, le candidat doit transmettre, en amont, une fiche de renseignements détaillant ses études et formations ainsi que son expérience professionnelle (modèle en annexe de l'arrêté du 25 janvier 2021).

De coefficient 2, cette double épreuve d'entretien est notée sur 20. Chaque partie est notée sur 10. Un 0 est éliminatoire.

Épreuve facultative : oral de langue vivante étrangère, 30 minutes

A préciser au moment de l'inscription au concours, la participation à cette épreuve est facultative. Le candidat doit choisir entre les langues vivantes étrangères suivantes : allemand, anglais, espagnol, italien. L'usage du dictionnaire bilingue ou monolingue est autorisé.

L'épreuve se déroule en deux temps :

  • Le candidat se présente puis présente un document fourni par le jury. Il peut s'agit d'un document didactique ou pédagogique, n'excédant pas deux pages. Cette partie dure 10 minutes maximum, le candidat s'exprime dans la langue choisie.
  • S'en suit un exposé de 10 minutes, en français, au cours duquel le candidat explique ensuite de quelle manière il pourrait inclure et exploiter le document dans une séance ou une séquence pédagogique.
  • L'oral se termine par un échange de dix minutes dans la langue vivante étrangère choisie.

Le niveau attendu correspond au niveau B2 du cadre européen de référence pour les langues.

L'épreuve est notée sur 20, mais seules les notes au-delà de 10 sont prises en compte.

Les nouvelles épreuves du concours externe spécial et second concours interne spécial

En plus des épreuves communes du concours externe ou du second concours interne, deux épreuves supplémentaires attendent les candidats des concours spéciaux.

Une épreuve écrite en langue régionale, 3 heures

Cette épreuve comprend trois parties :

  • Première partie : commentaire en langue régionale d'un texte en langue régionale.
  • Deuxième partie : traduction d'un texte bref en langue régionale, accompagnée de la réponse à des questions de grammaire.
  • Troisième partie :commentaire d'un document pédagogique (document pour l'enseignant, document pour l'élève, production d'élèves, etc.).

De coefficient 1, elle est notée sur 20. Toute note inférieure à 5 étant éliminatoire.

Une épreuve orale en langue régionale, 40 minutes

Cet oral se compose d'un exposé suivi d'un entretien avec le jury.

L'exposé se décompose ainsi :

  • Analyse, présentée dans la langue régionale, d'un dossier composé de documents écrits et audiovisuels relatifs à la culture et à la langue concernées, et pouvant comporter des documents pédagogiques. Cette partie dure 15 minutes maximum
  • Présentation, en français, d'une utilisation de ces documents dans une séquence ou une séance d'enseignement à expliciter. Cette partie dure 10 minutes maximum.

Il est suivi d'un entretien de quinze minutes portant sur l'exposé et les motivations du candidat à enseigner en langue régionale.

De coefficient 2, elle est notée sur 20. Un 0 est éliminatoire.

Comment se préparer dès aujourd'hui au nouveau CRPE ?

Si l'arrêté du 25 janvier 2021 ne répond pas à toutes les questions que les candidats se posent sur ce nouveau CRPE 2022, il permet déjà d'y voir plus clair. En effet, il n'est jamais évident de se préparer pour un concours dont les modalités viennent de changer. Lorsque l'on connait, en détail, le contenu et le déroulement des épreuves, cela devient plus facile et surtout moins stressant. 

Concrètement, les attendus ne changent pas vraiment pour le français, les mathématiques, la didactique et la connaissance du système éducatif. Seul le format des épreuves va changer.

Mais ce nouveau CRPE fait la part belle à la pratique, il paraît donc indispensable de se donner la possibilité d'effectuer des stages ou des suppléances. Enfin, le choix de la matière de l'épreuve optionnelle doit être anticipé pour permettre au candidat d'acquérir les connaissances correspondant aux cycles 1 à 3 dans le domaine choisi.

Vous l'avez sans doute déjà noté, l'enseignement des valeurs de la République ont une place importante dans la sélection des futurs professeurs. Soyez donc attentifs aux débats en cours. 

PrepAcademy vous recommande de consacrer en moyenne un an à la préparation du CRPE.

Pour les étudiants de Master MEEF, la refonte du cursus a été organisée en amont : il sera donc adapté aux nouvelles modalités de sélection. Ceux qui sont en M1 cette année vont présenter le CRPE 2021, sans changements. En cas d'échec, ils passeront à nouveau le concours, mais selon les nouvelles modalités, en 2022. A priori, il n'y a donc pas à s'inquiéter et le plus simple est de vous tourner vers votre université pour répondre à vos questions. Cependant, mieux vaut être conscient que suivre les cours de Master n'est pas toujours suffisant pour réussir le CRPE. Car l'objectif premier du Master MEEF n'est pas de vous préparer au concours ! Il ne faut donc pas hésiter à se faire aider en parallèle en fonction de ses besoins et de ses difficultés : concours blancs, simulations d'oraux, lacunes dans un domaine en particulier... tournez-vous vers des solutions personnalisées et compatibles avec votre cursus universitaire. 

Gardez en tête que tous les candidats feront face à ces nouvelles modalités. Vous ne serez donc pas seul(e) à affronter une part d'inconnu. Et surtout, cela reste un concours : si vous êtes parmi les meilleurs, un poste est à la clé !

PrepAcademy | Auteur

Mélie Castelain

Articles similaires

PrepAcademy | Comment devenir professeure des écoles ?

Concours CRPE

18 / 06 / 2018

Comment devenir professeure des écoles ?

Cet article vous explique comment devenir professeure des écoles.

P

PrepAcademy

PrepAcademy | Devenir professeure des écoles : un métier d’avenir ?

Concours CRPE

18 / 06 / 2018

Devenir professeure des écoles : un métier d’avenir ?

Il suffit de lire les commentaires à la fin d’un article dédié aux professeurs des écoles pour comprendre que le métier anime les débats et les fantasmes.

P

PrepAcademy

PrepAcademy | Quelles sont les conditions pour passer le concours interne du CRPE ?

Concours CRPE

04 / 07 / 2018

Quelles sont les conditions pour passer le concours interne du CRPE ?

Rappelons tout d’abord que le CRPE (Concours de Recrutement de Professeurs des Ecoles) permet aux candidats qui le réussissent d’enseigner en maternelle ainsi qu’en primaire.

P

PrepAcademy